Février : mimosa

Pour le mois de février, j’avais prévu de longue date de m’offrir un magnifique bouquet de mimosa, garanti zéro-plastique voire zéro-emballage, chez ma fleuriste préférée. Une indispo en entraînant une autre, la saison du mimosa est passée sans que j’arrive à me fournir. Par conséquent cet article sera illustré par d’anciennes photos recyclées.

Il faut dire que mon amour du mimosa ne date pas d’hier, alors ce n’est pas la première année que je me « planifie » mon bouquet de mimosa de février. J’ai donc quelques photos en réserve. Et puisqu’on en est aux confidences, j’avoue tout, je suis amoureuse d’une région du sud de la France où j’ai passé et passe encore des séjours mémorables, à tout moment de l’année, et donc aussi en février, quand les grands mimosas sont d’un jaune éclatant et d’un parfum envoûtant. Tellement de souvenirs me reviennent quand je sens le parfum du mimosa !

En me documentant avant de vous rédiger cette bafouille, j’ai découvert (ou plutôt confirmé) que le bel arbre n’est absolument pas fait pour vivre dans ma région de l’Est. Il aime la chaleur et surtout la lumière, beaucoup de lumière. Il craint le gel et les sols argileux. Il peut pousser jusqu’à 10 mètres de haut et la variété la plus fréquente, le mimosa des fleuristes, fait des rejets qui le classent comme envahissant. Bref, dans mon jardin il n’aurait aucune chance. Las ! Je me contenterai d’un bouquet en février.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :