Novembre au jardin

Un peu de tragi-poésie aujourd’hui sur le blog 🙂

Chardon ayant jardiné
Tout l’été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue.
Plus un seul petit semis
De tomate ou de radis.
Elle alla crier famine
Sur les blogs où on jardine,
En priant pour y trouver
Quelqu’idée pour s’occuper
Au moins jusqu’à la Noël.
« Je sortirai mêm’ s’il gèle !
Même si le soleil est pâle :
Je mettrai mon petit châle. »
La blogo est merveilleuse :
On y trouve tout ce qu’il faut.
Chardon pailla l’artichaut
Et puis passa la tondeuse.
Et tout en débroussaillant,
Elle glissa dans la glaise,
En plein dans son champ de fraises…
« Ah ça ! C’est quand le printemps ? »

A la manière de la célèbre fable « La Cigale et la Fourmi », de Jean de la Fontaine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :