Tuto ultra-facile pour un sapin zéro déchet

Chaque année depuis que je suis dotée d’un logement que j’occupe pendant les fêtes, se pose LA question du sapin. Naturel ou artificiel ? Epines partout ou plastique tristoune ? Arbre coupé ou pétrole extrait ? J’ai finalement trouvé une solution qui vous enchantera peut-être si, comme moi, vous êtes à la fois zéro déchet et zéro talent bricolage.

Pour moi, pendant longtemps, c’était un vrai sapin ou rien. Pour le parfum, pour l’authenticité, pour la tradition, pour le long débat à l’installation afin de savoir si oui ou non il est donc une fois droit ce fichu sapin nom d’une pipe…

Et puis, il y a quelques années, je n’ai même plus eu envie d’un vrai arbre chez moi. Tel Idéfix, ça me fendait le coeur d’abattre un arbre juste pour mon plaisir. Tel Picsou aussi, ça me fendait le coeur de mettre entre 40 et 100€ pour une décoration aussi éphémère. J’avais besoin d’une solution plus en accord avec l’esprit zéro déchet dans lequel je vis.

Bon, je vous passe la galère réflexion pour trouver quelque chose de joli, festif, sans plastique, sans emballage, local, pas trop encombrant, facile à installer et à ranger et qu’on puisse décorer chaque année. Sautons directement à la solution que nous avons finalement trouvée : le sapin mural, fabriqué maison avec des bâtons tombés des platanes sur le trottoir juste devant chez nous. Le petit bonus : c’est chat-compatible !

Sapin de Noël mural décoré rouge et or

Pour réaliser cette merveille, vous aurez besoin :

  • de ficelle (fil de laine, sisal, ruban, coton, bref, ce que vous avez sous la main)
  • de ciseaux
  • de branchages choisis comme indiqué ci dessous

Voici la marche à suivre :

  • allez sous des arbres qui ont perdu des bouts de branches, si possible pas en forêt (où le bois mort doit rester sur place afin de préserver la biodiversité)
  • choisissez avec soin une branche fourchue dont la longueur correspond à la hauteur que vous souhaitez donner à votre sapin
    • la pointe de la fourche sera la pointe de votre sapin
  • puis baladez-vous en ramassant de-ci de-là plusieurs bâtons à peu près droits de longueurs différentes, avec ou sans ramifications
    • ils seront placés à l’horizontale en transverse de la branche fourchue, à intervalles réguliers sur toute la hauteur du sapin. Ils dépasseront de part et d’autre de la fourche.
    • leur diamètre, leur nombre et leur longueur vont donc varier en fonction de la taille de la branche fourchue
    • choisissez des bâtons solides, sans mousse, si possible secs et lisses
  • une fois rentré chez vous, si comme moi vous vous méfiez des bactéries, virus et champignons, lavez vos branchages
    • il faudra compter un temps de séchage complet avant de continuer
  • faites des essais de montage à plat sur le sol
    • vous allez peut-être éliminer un ou deux bâtons
  • quand le résultat vous plaît bien, utilisez la ficelle pour attacher les branchettes transversales à la branche fourchue
    • une attache de chaque côté, un joli nœud, et hop c’est déjà terminé
  • vous pouvez à présent soulever le sapin et passer sa fourche sur un clou préalablement fixé au mur
Sapin de Noël mural sans décoration
  • une fois le sapin au mur :
    • vérifiez qu’il n’y a pas de risque qu’il abîme votre revêtement mural (pas de salissure ni de rayures). Si besoin arrangez-le un peu pour éliminer ce risque : vous pouvez par exemple tourner un peu un des bâtons ou éliminer une ramification mal placée.
    • assurez-vous qu’il est droit (comme un tableau… ou comme un vrai sapin en fait !)
  • et pour finir : décorez votre sapin !
    • c’est comme pour un vrai, avec des petits crochets ou des petits noeuds
    • choisissez des décorations dont le poids vous semble adapté… comme un vrai sapin en fait !

Après les fêtes, nous retirons les décorations et remisons le sapin dans l’abri de jardin. Chaque année nous avons le plaisir de le décorer et chaque année il est un peu différent. Moi je l’aime beaucoup, il me rappelle la sobriété et le naturel de la décoration scandinave.

Nous avons éprouvé cette méthode une nouvelle fois lors d’un séjour chez une amie qui rêvait d’un sapin pas trop encombrant et réutilisable. Un petit tour au jardin pendant qu’elle travaillait, et à son retour le soir, surprise ! elle avait son petit sapin prêt à décorer. En plus elle avait une guirlande lumineuse pile de la bonne taille. Que c’était sympa !

Sapin de Noël mural avec guirlande lumineuse

Voilà, vous savez comment faire un sapin zéro déchet sans prise de tête. Il ne vous reste plus qu’à attendre impatiemment que le Père Noël vienne déposer des cadeaux à son pied !

A bientôt !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :