Décembre : fittonia

C’est une plante de la forêt tropicale qui vient clore ce défi « un mois une plante » de 2020 ! Le fittonia est en effet originaire de la jungle d’Amérique du Sud. C’est une petite plante rampante (environ 15 cm de haut) qui se plaît dans les sous-bois chauds et humides. Autant dire que chez nous, il se cultive en intérieur.

Je n’ai pas couru les magasins pour me procurer cette plante, pandémie oblige. J’ai choisi de vous présenter une plante que je possède déjà maiiiis que je n’ai identifiée que récemment. Il m’a été offert en terrarium il y a quelques années, en cadeau de crémaillère (merci Tatie !). Il était alors l’accompagnant d’un joli kalanchoé, qui, lui, n’a hélas pas survécu à mon manque d’expérience en plantes vertes.

Je l’ai identifié récemment, en zonant sur des blogs de passionnés de plantes. Ces passionnés font parfois des « plant tours », vidéos ou articles dans lesquels il présentent leurs vertes protégées (ou pas forcément vertes, d’ailleurs). Au détour d’un de ces « plant tours », j’ai reconnu le petit végétal de mon terrarium.

Gros plan sur deux feuilles opposées de fittonia

Il paraît que le fittonia est compliqué à maintenir en forme, car il a besoin d’un sol constamment humide et déteste les atmosphères sèches de nos maisons en hiver, période de chauffage. Le fittonia que je possède a eu de la chance. Tout à fait par hasard, il s’est retrouvé dans des conditions idéales pour lui. D’abord parce qu’il est dans un terrarium : il conserve plus longtemps l’eau que je lui donne et son atmosphère locale est plus facilement humide. Ensuite parce que j’ai été contrainte de l’installer dans une pièce interdite au chat (ce terrible mangeur de plantes) : la salle de bain. Et lui, ça lui va très bien ! Il est à la fois au chaud et dans une atmosphère régulièrement humide. Il n’y a qu’une petite fenêtre mais cela lui suffit amplement : c’est une plante de sous-bois, qui se plaît donc à l’ombre.

J’ai lu qu’on pouvait faire des boutures de fittonia, j’essaierai au printemps. Je voudrais bien lui trouver un nouveau compagnon aussi. J’ai un gros coup de coeur pour les pileas. Un jour je craquerai sans doute ! Vous en avez ? Vous pensez qu’ils pourraient se plaire en terrarium, à l’ombre dans une salle de bain ?

Ainsi se clôt cette série d’articles « un mois une plante ». J’ai beaucoup aimé faire cette série. J’ai appris beaucoup de choses et je me suis amusée en photo. Je ne vais pas me relancer ce challenge pour 2021, car j’ai d’autres idées en tête, mais si vous avez envie de vous lancer ce petit défi hortico-photographique, dites-le moi en commentaires, je viendrai vous lire avec plaisir !

A bientôt !

Terrarium de fittonia décoré festivement, lumières, paillettes et serpentin

Sources

Hodgson, Larry. « Le fittonia joli mais fragile », Blog Jardinier paresseux, 12 novembre 2020 [En ligne], https://jardinierparesseux.com/2020/11/12/le-fittonia-joli-mais-fragile/ [consulté le 7 janvier 2020]

« Fittonia (Fittonia verschaffeltii), plante rampante d’intérieur », Binette et Jardin, blog du Monde.fr [En ligne], https://jardinage.lemonde.fr/dossier-1430-fittonia.html [consulté le 7 janvier 2020]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :