Un pique-nique zéro déchet ?

Rien de plus simple ! Suivez le guide !

Commençons par la mauvaise nouvelle :

A la maison, je n’ai pas encore trouvé le moyen de faire des chips zéro déchet. Je parle des chips, les vraies, celles qui sont toutes fines, légères, croustillantes, salées comme il faut, les chiiips quoi ! Il faut dire que je ne me facilite pas la tâche car je ne pratique pas la friture, ne sachant pas trop quoi faire de l’huile une fois utilisée. J’ai déjà fait des essais, au four. C’était bon mais ce n’était pas LA chips !

Mais méga-bonne nouvelle :

Il n’y a pas que les chips dans le pique-nique ! Non ! Il y a aussi :

  • de délicieuses salades à manger à même le tup (avec les couverts lavables emportés pour l’occasion, soyons cohérents !),
  • les bons sandwichs maison emballés dans la serviette en tissu (hop, deux-en-un : emballage et serviette),
  • les crudités à tremper présentées en mode bento (trop la classe),
  • les cakes généreux,
  • les biscuits apéro achetés en vrac,
  • le saucisson de pays…
Salade de pâtes dans contenant en verre sous un rayon de soleil

Et pour le dessert ?

Des fruits, une part de tarte aux fruits ou au fromage, ou encore du gâteau au chocolat : dans un tup on peut tout transporter ! Un yaourt ou une compote dans leur pot réutilisable (n’oubliez pas la petite cuillère !), des cookies, des bonbons (c’est la fête non ?)… il y a vraiment de quoi faire !

Part de clafoutis aux cerises dans contenant en verre

Boire un petit coup ?

On prend aussi de l’eau, dans une gourde évidemment (exit la bouteille d’eau). Eventuellement le café ou le thé glacé dans la thermos (ça c’est déjà du pique-nique high level !), et on a tout. Facile le pique-nique zéro déchet !

Bonus confidence

Nous, ce qu’on aime faire en vacances, plus simple ça se peut pas, c’est le pique-nique « après le marché ». On se trouve un petit marché de producteurs du pays, on y fait nos courses, et surtout on demande un beau morceau de fromage local dans un tup. On achète aussi du pain et quelques fruits dans nos sacs en tissu. On a pris soin d’embarquer un couteau, et on dégomme le fromage et le pain dans un coin sympa à l’ombre des grands platanes (ou des grands tilleuls, ou des grands mélèzes, enfin vous visualisez l’arbre qui vous plaît le plus), en mode Heidi et Pierre gardant le troupeau. Tellement simple, mais tellement bon !

Post-scriptum

Si vous avez une recette de chips au four vraiment convaincante, laissez-la moi en commentaire, je me ferai un plaisir de l’essayer !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :