Comment reconnaître un Lorrain en vacances

Il paraît que les Lorrains sont indéracinables ! Aujourd’hui je vous propose un moment de franche détente, avec ces quelques astuces pour reconnaître à coup sûr un Lorrain loin de sa région. En vacances au bord de la mer, par exemple. Là où j’étais ces derniers jours, par exemple. Et d’où je suis revenue avec plein de photos à trier et quelques idées d’articles à rédiger. En attendant, pour patienter, voici un article tout léger qui vous montrera à quel point le naturel revient parfois au galop. Bien sûr j’ai forcé le trait pour rigoler un peu, mais sachez que oui, même si ça fait cliché, oui, je dois l’avouer, toutes ces situations ont un fond de vérité !

Alors, comment reconnaître un Chardon (lorrain) en vacances ? C’est parti !

A la plage

Le Lorrain est dans l’eau. Il tient d’autant plus à se baigner que chez lui, il n’y a pas la mer. Donc il est dans l’eau. Même s’il fait tout juste 20° à l’extérieur. Même s’il doit porter son coupe-vent et son jean quand il sort. C’est bien connu, « une fois qu’on y est elle est bonne ! ».

En footing dans la forêt

Le Lorrain est là encore reconnaissable entre mille : on dirait Louis XIV ou Fantomas tellement il a mis de crème solaire indice 50.

Au marché

Le Lorrain passe en ricanant devant tous les étals de prunes jaunes locales estampillées mirabelles (indûment selon lui : les mirabelles, ça ne pousse qu’en Lorraine voyons). En s’approchant un peu on peut même l’entendre marmonner « entourlouuupe ! ».

Repas de midi

Le Lorrain avait dit « ce midi, poêlée de légumes du soleil » mais on ne sait comment, il se retrouve finalement avec des patates rôties. Surtout pas cuites dans l’huile d’olive d’ailleurs.

part en promenade

Si le Lorrain a dit départ 15h, à 14h59 tout le monde a les fesses dans la voiture et il met le contact. La légende raconte même que, lors de la mission « pain » de la matinée, certains membres de la compagnie lorraine ont couru le long d’un bouchon automobile pour acheter le pain pendant que le conducteur de l’auto, lui, franchissait lentement les derniers mètres du bouchon jusqu’au parking de la boulangerie. Ainsi aucun retard ne fut à déplorer !

Repas du soir

Ce soir c’est quiche. Lorraine évidemment. Et salade verte. Assaisonnée au Melfor (que le Lorrain a ramené de chez lui de peur de ne pas en trouver ici) (oui le Lorrain penche un peu vers l’Alsacien sur ce coup-là).

A l’heure du barbecue

Le Lorrain cherche en vain des saucisses blanches (comment ça, ils n’en vendent pas ici ? Si c’est ça l’an prochain je prends des saucisses en plus du Melfor).

A la fin des vacances

Quand l’hôte vient le saluer et s’excuse presque du temps gris qu’il a fait pendant le séjour, le Lorrain assure qu’il est très satisfait en réalité. Ben oui, il n’a pas plu ! C’est du beau temps ça !

Baskets à la plage regardant vers l'océan
Le Lorrain aime se poser pieds nus sur la plage

Et vous, avez-vous remarqué que même en vacances ou en déplacement, vos petites habitudes trahissent parfois votre région d’origine ? Faites-moi sourire, racontez-moi ça dans les commentaires !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :